Georg Huss fait la grève de la faim dans la maison d’arrêt en Mulhouse, France

Notre copain Georg Huss, qui a joué un rôle clé dans le développement de GG/BO dans les prisons autrichiens, est incarcéré depuis décembre dans la maison d’arrêt de Mulhouse, France. Le 1er janvier, il a commencé une grève de faim à cause des conditions de détention intolérables.

Nous publions ici la liste de ses demandes.

Montrez votre solidarité avec Georg! Écrivez-lui et distribuez ses demandes!

Georg Huß
Numéro d’écrou 42048
Maison d’Arrêt de Mulhouse
59 Avenue Robert Schuman
68100 Mulhouse
France
Tel.: 0(033) 3 89 36 34 00

Demandes:

1. Fermeture de la Maison d’Arrêt de Mulhouse (MA) dans trois mois.
2.  Observations immédiates et détaillées de la Maison d’Arrêt de Mulhouse par :

a. des organismes gouvernementaux ;
b.  des agents non étatiques ;
c.  des consulats responsables pour les étrangers dans la MA de Mulhouse ;
d.  des syndicats des gardiens de la MA de Mulhouse.

3.  Améliorations immédiates des conditions matérielles et des insuffisances en matière d’hygiène (moisissure noire, etc.).
4.  Investigations immédiates et collecte de preuves par le procureur.
5.  Consultations et soins médicaux spécialisés par des spécialistes extérieurs pour les prisonniers, s’il l’en faut.
6.  Autorisation de recevoir de l’argent par courrier et facilitation des procédures (internes) ou des empêchements de versements.
7.  Mise à disposition des interprètes; délivrances de tous les formulaires, documents, dossiers et annonces dans les langues adaptées à la population prisonnière.
8.  Égalité du traitement de tous les prisonniers – sur le niveau national, européen et mondial.

Concernant ma sécurité personnelle :

9.  Pas de transfert de la Maison d’Arrêt de Mulhouse à corps défendant;
10. Ordonnance des mesures seulement en présence de mon avocat choisi et d’un interprète.
11. Liberté de communication avec des représentants, les Syndicats des prisonniers allemands et autrichiens, avec l’ambassade allemande, Amnesty International Frankfurt, Mag. Dr. Ernst Pöschl et avec les représentants des médias.
12. Visite immédiate d’un membre du clergé germanophone à mon choix.
13. Visite dans les meilleurs délais de mon psychothérapeute.

Je sollicite tous les prisonniers de s’unir, de créer des syndicats et d’exprimer leur solidarité – surtout en France, mais aussi globalement!
Solidarité dans la lutte pour les droits des prisonniers et respect des droits des prisonniers!

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.